Les coupures doivent être dénoncées

Abolition des CRÉ et diminution du financement des CLD

Les coupures dans les instances régionales doivent être dénoncées par les élus de la Gaspésie

Québec, le 16 avril 2015 – Le député de Bonaventure, Sylvain Roy, trouve aberrant que le gouvernement libéral utilise le bâillon pour faire adopter le projet de loi 28, qui prévoit la fin des conférences régionales des élus (CRÉ) et la diminution de plus de 50% du financement des centres locaux de développement (CLD). Ces coupures auront comme conséquences des pertes d’emplois et l’exil de nombreuses familles gaspésiennes.

« Les coupures sans précédent qui sont faites en Gaspésie par le gouvernement libéral doivent être dénoncées jusqu’à la dernière minute, car les impacts seront extrêmement pénibles pour l’ensemble de la population, et ce, pour les années à venir. Je ne serai jamais un allié de l’affaiblissement de notre région et je voterai contre le PL 28. », a affirmé Sylvain Roy.

Le député de Bonaventure appelle les citoyens et les élus à poursuivre la mobilisation contre les attaques qui sont faites à la Gaspésie par le gouvernement de Philippe Couillard dans différents secteurs d’activités, depuis plus d’un an. Cette mobilisation passe inévitablement par une solidarité régionale des élus et par un refus de l’austérité libérale.

« Je demande aux différents acteurs politiques de la Gaspésie d’interpeller le gouvernement libéral, afin qu’il cesse les coupures qui affectent directement, non seulement le développement de la Gaspésie, mais l’ensemble des secteurs d’activité de la société. Des coupures, il y en a aussi en éducation, en santé, dans les garderies, et ce sont les familles gaspésiennes qui en paient le prix chaque jour. », a conclu M. Roy.

– 30 –