Enjeux régionaux

Bilan de fin de session

 

Le député à la rencontre des acteurs économiques et sociaux d’ici

Le député de Bonaventure Sylvain Roy est présent sur le terrain. Il part régulièrement à la rencontre de ses citoyens pour avoir un portait précis des différents enjeux régionaux.

Cliquez ici pour consulter les dossiers chauds.

 

 

La loi 106 ; bonne pour les pétrolières, mauvaise pour la Gaspésie

Le 10 décembre dernier, à 4h44, le projet de loi 106 est adopté sous bâillon par le gouvernement libéral. Le député de Bonaventure, Sylvain Roy, considère cette loi comme l’une des pires jamais adoptée. Pour le député, il s’agit d’un affront à la démocratie qui fragilisera notre capacité à développer le territoire québécois. En plus, le gouvernement libéral ouvre la voie à l’exploration et l’exploitation d’hydrocarbures dans les baies des Chaleurs, de La Malbaie et de Gaspé.

 

La Gaspésie vu par l’animatrice de radio Linda Gagnon

Linda Gagnon anime le quotidien des Gaspésiens depuis plus de 25 ans. Dans cette capsule, elle nous parle de ses débuts derrière un micro, mais surtout des enjeux qui la touchent. La timide couverture médiatique de la région au national, l’omniprésence des artistes gaspésiens, les nouveaux marchés conquis par nos entrepreneurs et le souhait du retour des jeunes pour construire la Gaspésie de demain en font partie.

 

Une journée avec votre député.

Voici une incursion dans le quotidien d’un député. Un montage sur la journée du jeudi 11 juin 2015 à l’Assemblée nationale du Québec avec monsieur Sylvain Roy et son équipe. Au menu: point de presse, période des questions, commission parlementaire et diverses rencontres.

 

L’importance et la rentabilité de la forêt Gaspésienne.

Dans le fin fond du défunt village de St-Louis-de-Gonzague (10 km en haut de St-Omer),on retrouve l’ingénieur forestier et directeur général du Groupement forestier coopératif Baie-des-Chaleurs Pierre-Luc Desjardins pour jaser de la réalité de la sylviculture ici.  Un regard de près sur la nouvelle façon de « bûcher » à bord d’une abatteuse multifonctionnelle, opérée par Sébastien Leblanc.

 

Rester et entreprendre

Rester en Gaspésie et se lancer en affaires, c’est l’histoire d’Annie Blais. Pas le temps de chômer pour cette mère de famille et entrepreneure de la Baie-des-Chaleurs qui nous raconte son attachement envers la région. Entre deux délicieux et jolis gâteaux, elle nous jase du support important qu’elle a reçu et qu’elle reçoit de la part de la communauté.

 

La Gaspésie terre d’accueil et mer de possibilités…

Christophe Rapin et son conjoint sont tombés sous le charme de la Baie-des-Chaleurs il y a quelques années. L’attraction envers la région était tellement forte qu’ils ont décidé d’y passer plus de temps en devenant propriétaires d’une auberge sur le quai à Bonaventure. La migration et l’entrepreneuriat, deux enjeux importants dans le comté.

 

L’importance des jeunes en Gaspésie

Place aux jeunes en région facilite la migration et le maintien des diplômés de 18 à 35 ans en région. L’organisation est présente dans 15 régions du Québec et aide les jeunes dans leurs démarches visant à s’établir, à travailler et à développer leur nouveau milieu. Le gaspésien est allé rencontrer la cohorte 2015 au Site historique du Banc-de-Pêche de Paspébiac.

 

 

 

 

 

 

La musique des capsules vous est gracieusement offerte par QuimorucruQuimorucru2-560x340