Chasse et pêche

La pêche à l’éperlan

Le député vous convie à une partie de pêche blanche en avant de chez lui sur la baie d’Escuminac, à l’entrée de la baie des Chaleurs. Un endroit fertile en poissons mais aussi en histoire et en paysages à couper le souffle. Grâce à une température avoisinant les -25 degrés Celsius, la glace est bien prise et l’éperlan est au rendez-vous. Sylvain Roy vous explique aussi la particularité de l’éperlan d’Escuminac, que l’on doit faire geler sur la glace, après sa capture, pour développer son goût sucré unique.

Baux de villégiature sur les terres publiques

 

La trappe en Gaspésie

Bernard Dubé est un trappeur gestionnaire émérite qui parcoure la forêt gaspésienne depuis son tout jeune âge. Pour parler de sa passion, il nous amène dans le secteur du Grand Brulé (à 125 km en haut de New Richmond) lors de sa dernière sortie pour récupérer ses pièges à ours.

La pêche à la truite, une histoire de famille.

La réserve faunique de Port-Daniel, un endroit mythique où plusieurs jeunes de la Baie-des-Chaleurs ont appris à pêcher la truite ou le saumon avec leur père. Le directeur Yves Briand, nous fait visiter ce petit coin de paradis en nous jasant de son appartenance à la région.

 

50 ans à pêcher dans les eaux gaspésiennes

Depuis l’âge de 15 ans Léonard Rail vit de la pêche commerciale. Il jase de son parcours sur le quai de   Paspébiac en pleine préparation pour la saison de pêche au crabe.

 

25 mars 2015- Félicitations aux pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie

Déclaration de félicitations au Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie pour l’obtention de la certification MSC, reconnaissance internationale qui certifie que la pêche au homard gaspésien est durable et bien gérée.

 

Le homard gaspésien traçable de la mer à l’assiette

Des prévisions hydrologiques disponibles sur le Web

 

 

La musique des capsules vous est gracieusement offerte par QuimorucruQuimorucru2-560x340