Bilan parlementaire: consensus autour du train et gains du PQ pour les forestiers

img_2808

Québec, le 13 décembre 2016 – Le député et de Bonaventure et porte-parole du Parti Québécois en matière de forêts, de faune et de parcs, Sylvain Roy, a tracé son bilan de la session parlementaire automnale. Alors que le gouvernement libéral n’a toujours rien annoncé pour le rail gaspésien, le Parti Québécois a fait des gains pour les travailleurs forestiers de la région.

Consensus régional pour des investissements sur le rail et retour du train de passagers

«  En compagnie de mon collègue de Gaspé, Gaétan Lelièvre, nous avons porté le consensus régional en faveur d’investissements sur le rail à l’Assemblée nationale. D’abord, fin septembre, nous avons demandé qu’une commission parlementaire étudie une pétition pour un retour du train de passagers dans la région signée par des milliers de citoyens.  Malheureusement, le gouvernement libéral a refusé d’entendre la voix des Gaspésiennes et des Gaspésiens », a déclaré Sylvain Roy.

« Nous avons ensuite interpelé et rencontré le ministre des Transports, Laurent Lessard, et le ministre responsable de la région, Sébastien Proulx, afin de leur demander de respecter la volonté des citoyens, des élus et des acteurs économiques de la région pour que les investissements sur le rail gaspésien pour sa remise à niveau se fassent sur l’ensemble du tronçon. Plusieurs centaines emplois dépendent de ces investissements et le développement économique de la région passe par un rail fonctionnel.  Le gouvernement n’a toujours rien annoncé, mais à la suite de nos questions à l’Assemblée nationale vendredi dernier, il semblait être ouvert à considérer l’ensemble du rail pour des investissements.  Nous continuerons à mettre la pression nécessaire pour nous assurer qu’il soit à l’écoute de la population de la région. »

Bois d’œuvre : gains du Parti Québécois pour les forestiers gaspésiens

« À la toute fin de la session, après plusieurs questions et points de presse sur le sujet, nous avons obtenu l’engagement du premier ministre qu’il aiderait, via des garanties de prêts, les entreprises forestières qui subiront de nouvelles taxes et de nouveaux tarifs alors qu’une guerre commerciale s’ouvre dans le dossier du bois d’œuvre résineux.  Malheureusement, le gouvernement de Philippe Couillard a échoué à faire reconnaitre les particularités de notre régime forestier par le gouvernement fédéral.  Le gouvernement libéral doit prévoir un plan d’aide pour nos entreprises qui subiront des pénalités dès le début de l’année 2017.  Nous suivrons cet engagement du gouvernement de près pour nous assurer qu’il n’abandonne pas les entreprises forestières. »

Toujours pas de plan d’aide pour la tordeuse des bourgeons de l’épinette en forêt privée

15128823_1190242441069811_4392989206328908908_o

« Le gouvernement libéral n’a toujours pas présenté de plan conjoint avec son homologue fédéral, afin d’aider les 14 000 propriétaires de forêt privée, dont plusieurs sont en Gaspésie, aux prises avec l’épidémie de tordeuse des bourgeons de l’épinette.  Contrairement à la forêt publique, les petits propriétaires forestiers ne bénéficient d’aucune aide pour l’arrosage et la mise en marché du bois affecté par la tordeuse.  En plus de nous rendre à Ottawa en novembre, afin d’interpeler le gouvernement fédéral sur l’enjeu, nous avons multiplié les interventions afin qu’une aide d’urgence soit distribuée pour éviter que le capital forestier des producteurs ne soit affecté.  Nous continuerons à interpeler le gouvernement au cours de l’année 2017, afin qu’il cesse de se trainer les pieds. »

Hydrocarbures: le Parti Québécois annulera la loi qui ne protège pas les eaux gaspésiennes

« Je regrette que le gouvernement ait décidé, d’adopter par bâillon, un projet de loi sur les hydrocarbures qui ne protègent pas les eaux gaspésiennes de l’exploitation pétrolière.  Le gouvernement confirme donc qu’il considère les Gaspésiennes et les Gaspésiens comme des résidents de seconde zone, puisqu’aucune protection ne sera offerte à la baie des Chaleurs, considérée comme l’une des plus belles baies du monde, à la baie de Gaspé et à la baie de Malbaie, contrairement aux résidents qui vivent aux abords du fleuve Saint-Laurent.  Plutôt que de consacrer les dernières heures de la session parlementaire à améliorer le sort des élèves en difficulté ou des ainés en CHSLD, le gouvernement a choisi de donner un coup de pouce aux pétrolières. Le Parti Québécois s’engage à annuler cette loi honteuse du Parti libéral. »

Tourisme : le gouvernement investit dans deux projets après intervention de Sylvain Roy

« J’ai présenté deux projets importants à la ministre du Tourisme, Julie Boulet, au printemps dernier. D’abord, la phase 1  du projet des belvédères sur les Plateaux de la Matapédia qui consiste à bonifier l’offre du camp de bûcherons et ensuite le projet touristique du Mont-Saint-Joseph à Carleton.  Dans les deux cas, ces projets sont structurants pour l’économie de la région.  Les retombées devraient être de plusieurs millions de dollars, en plus de créer des dizaines d’emplois.  Je suis heureux qu’à la suite de mes interventions, le gouvernement ait décidé d’investir », a conclu Sylvain Roy.