Cimenterie de Port-Daniel-Gascons

La construction de la cimenterie de Port-Daniel-Gascons 

Un investissement de 1.1 MM$ bénéfique pour la Gaspésie et tout le Québec

La cimenterie de Port-Daniel-Gascons créera plus de 400 emplois directs et indirects en phase d’exploitation prévue pour l’automne 2016 et plus de 2 135 emplois par année durant la construction pour tout le Québec en incluant les gens reliés à l’hébergement et à la restauration des travailleurs. L’usine sera conçue pour produire 2 200 000 tonnes de ciment et produira 21 % moins de gaz à effet de serre(GES) qu’une cimenterie utilisant des fours longs à voie humide produisant 1 tonne de CO2 par tonne de ciment. La cimenterie de Port-Daniel-Gascons s’inscrit dans le cadre du développement durable et réduit les GES au niveau mondial. Dans cette optique, le transport des intrants et du ciment par bateaux vers les marchés est le mode de transport ayant la plus faible empreinte de gaz à effet de serre (GES).

Les investissements requis pour le développement et la construction du projet sont de 800 M$ et autour de 200 M$ dans les terminaux de réception du ciment le long de la côte « est » américaine, le marché visé par Ciment McInnis.

Il est à noter que le gouvernement du Québec octroi un prêt garanti avec intérêts de 250 M$ à la société et que le gouvernement du Québec, via Investissement Québec, deviendra aussi un partenaire investisseur avec une participation de 100 M$ dans l’entreprise. La Caisse de dépôt et de placement du Québec, pour sa part, investira en capital-actions à la hauteur de 100 M$. En gros, le financement du projet se répartit comme suit :

Investissement en capital :

Groupe Beaudier, Caisse de Dépôt et Placement (CDP) et autres : 400 M$;

Investissement Québec : 100 M$;

Prêts commerciaux (aux conditions du marché)

 Syndicat bancaire (sous la direction de la Banque nationale) : 360 M$;

Investissement Québec : 250 M$;

Le prometteur s’est engagé à mettre en œuvre plusieurs mesures d’atténuation et à effectuer des suivis environnementaux pendant la construction et l’exploitation afin d’assurer l’acceptabilité sociale et environnementale du projet.

IMG_9614